Erasmus (ancien Comenius) : c’est quoi ?


[av_one_third first min_height= » vertical_alignment= » space= » custom_margin= » margin=’0px’ padding=’0px’ border= » border_color= » radius=’0px’ background_color= » src= » background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation= »] [av_image src=’http://www.st-winoc.fr/wp-content/uploads/2015/02/Johan_amos_comenius.jpg’ attachment=’178′ attachment_size=’full’ align=’center’ styling= » hover= » link= » target= » caption= » font_size= » appearance= » overlay_opacity=’0.4′ overlay_color=’#000000′ overlay_text_color=’#ffffff’ animation=’left-to-right’][/av_image] [/av_one_third][av_two_third min_height= » vertical_alignment= » space= » custom_margin= » margin=’0px’ padding=’0px’ border= » border_color= » radius=’0px’ background_color= » src= » background_position=’top left’ background_repeat=’no-repeat’ animation= »] [av_textblock size= » font_color= » color= »] Jan Amos Komensky ( 1592-1660 ) connu sous le nom latin de Comenius, fut à la fois écrivain, pédagogue, philosophe, théologien, humaniste et homme politique. Originaire de Moravie ( République tchèque ), Comenius membre de l’Unité des frères moraves, disciples modérés de Jean Huss, après des études à Prague, en Allemagne et à Amsterdam, revint en Moravie où il dirigea une école qui recommandait d’adapter la transmission du savoir à chaque élève. Il est donc l’un des fondateurs de la pédagogie différenciée. Novateur, il a l’idée de la correspondance scolaire, de bourses d’étude, d’une école commune et publique, sans discrimination de condition, de nationalité et de sexe.
Pour lui, l’éducation permanente est une nécessité.
[/av_textblock] [/av_two_third]